Comment l'engagement va augmenter votre rentabilité?

Engagement - Temps de lecture : 10 min.

Vous vous êtes certainement déjà aperçu qu’engager vos salariés pourrait vous permettre de réduire le turn-over ou d’augmenter votre satisfaction client. Mais avez-vous réalisé que l’engagement salarié pouvait aussi vous faire gagner de l’argent ? Dans une entreprise dans laquelle les employés sont engagés, la rentabilité nette augmente de 20%.

 

Téléchargez votre outil de planification : lancement d'un baromètre d'engagement

 

Décortiquons ce chiffre pas à pas pour comprendre comment l’engagement salariés vous aidera à augmenter vos performances, votre chiffre d’affaire et donc votre rentabilité.

1. Prenez de meilleures décisions grâce à l’intelligence collective

Si vos employés sont engagés, ils auront davantage de facilités à travailler ensemble et à collaborer. Or souvenez-vous que « L’union fait la force » : en équipe, on réfléchit mieux et plus efficacement. Le travail collaboratif permet à vos collaborateurs de confronter leurs idées, de partager leur savoir et de trouver de meilleures solutions.

D’ailleurs, faites-vous bien la différence entre travail coopératif et travail collaboratif ?

  • Dans un travail coopératif, un premier acteur réalise une première tâche puis transmet son travail à un deuxième acteur qui effectue à son tour sa tâche avant de la transmettre à un troisième acteur.
  • Dans un travail collaboratif, les 3 acteurs sont en permanence en interaction et avancent ensemble pour réaliser le travail. Ils vont plus vite, apprennent davantage et fournissent de meilleurs résultats. C’est que l’on appelle l’intelligence collective. En effet, une solution trouvée par 4 personnes sera forcément plus riche qu’une solution trouvée par 1 seule personne. Elle prendra en compte davantage de dimensions et sera plus facile à adapter.

La différence peut sembler très subtile mais elle ne l’est pas et les résultats le prouvent. Voici quelques exemples qui montrent bien la différence entre travail collaboratif et travail coopératif :  

Je ne collabore pas quand :

  • Je participe à une réunion de façon passive.
  • Je cherche des idées uniquement parce que l’on me le demande.
  • Je réponds à une question qu’on me pose sans s’intéresser à la personne qui me pose la question.

Je collabore quand :

  • Je donne une information à une personne parce que je pense que cette personne a besoin de cette information.
  • Je consacre une partie de mon activité à aider les autres même si cela ne concourt pas à l’atteinte de mes objectifs.
  • Je propose des idées spontanément pour améliorer les performances de mon organisation.
  • J’essaye de construire une relation gagnant/gagnant.

 Pas de collaboration Collaboration
  • Participation passive a une réunion 
  • Recherche d’idées uniquement si on me le demande
  • Réponse à une question sans chercher plus loin
  • Transmission d’une information à une personne qui en a besoin
  • Aide bienveillante sans intérêt personnel
  • Proposition spontanée d’idées pour améliorer les performances de mon organisation
  • Construction d’une relation gagnant/gagnant

 

2. Ecoutez et comprenez vos équipes

Un salarié engagé a beaucoup moins de risque de quitter son entreprise qu’un collaborateur désengagé et démotivé. Si cela peut paraître évident, on ne prend pas toujours les mesures nécessaires pour être certain de mettre tout en œuvre pour engager ses salariés et donc retenir ses talents. En effet, l’engagement est le résultat d’une dizaine de facteurs complexes et hétérogènes. Leur mesure peut s’avérer un peu compliquée. Posez-vous simplement cette question : seriez-vous capable de savoir si chacun de vos collaborateurs trouve que son travail a du sens à l’instant T ? Pourriez-vous répondre à cette même question dans une semaine, en prenant en compte l’actualité de votre entreprise ? C’est effectivement extrêmement difficile de collecter autant de données et d’informations en étant seul et sans utiliser les bons outils. Pour vous aider dans votre travail, vous devez utiliser un pulse survey qui vous permette de connaître l’engagement de chacun de vos collaborateurs en permanence, de répondre à leurs attentes et donc de garder vos talents.

Les 10 leviers de l'engagement

Veillez à choisir un pulse survey qui vous permette de prendre le pouls de vos collaborateurs en permanence : 

  • Les enquêtes doivent être envoyées à une fréquence très régulière, au grand minimum une fois par mois. Pour être certain de capter chacun des changements qui se produisent au sein de votre entreprise, votre pulse survey doit fonctionner en temps réel.
  • Chacun de vos collaborateurs doit être interrogé lors des enquêtes. Il ne faut laisser personne à l’écart.
  • Il doit être accessible sur n’importe quel device connecté (ordinateur, smartphone…).
  • Les réponses doivent être anonymes, pour être certain d’avoir un feedback 100% sincère.
  • Les réponses de vos collaborateurs ne doivent pas être influencées par une charte graphique, des couleurs ou des smileys. Il ne faut pas qu’un smiley triste par exemple, ou une couleur rouge associée à un avis négatif, ne vienne biaiser son jugement.

grande mesure vs petit mesure

Le vrai plus : Choisissez de présenter vos questions grâce à une échelle de Lickert. Vos collaborateurs seront ainsi invités à répondre à une affirmation sur une échelle de 0 à 5, de « Pas du tout d’accord » à « tout à fait d’accord ».  Utilisée en psychologie sociale, cette échelle permet d’obtenir des réponses beaucoup plus précises et de mieux comprendre les attentes et besoins de vos collaborateurs.

3. Attirez les meilleurs talents

Dans une entreprise où les employés sont engagés, 80% d’entre eux recommandent leur employeur contre 13% dans une entreprise où les employés sont faiblement engagés. Ainsi, si vos employés sont suffisamment engagés, ils parleront de vous. S’ils parlent de vous, votre marque employeur progresse, vous attirez davantage les talents et vous améliorez vos résultats.

Engagement = Marque employeur enrichie = attraction des talents

4. Cultivez la satisfaction client

Selon le principe de la symétrie des attentions, la qualité de la relation que vos collaborateurs entretiennent avec votre entreprise est essentielle à la bonne relation clients. Si vos équipes vivent une expérience salarié positive, s’ils estiment que la Qualité de Vie au Travail est meilleure qu’ailleurs, ils auront envie de transmettre leur satisfaction à vos clients pour les rendre satisfaits à leur tour. Si vos clients sont satisfaits, ils achèteront à nouveau votre produit, ils renouvelleront leur abonnement ou ils vous recommanderont auprès de leurs homologues.

Nouveau call-to-action