Comment manager les équipes à distance et le home office ?

Future of work - Temps de lecture : 8 min.

Home office, télétravail, mobile working…. De plus en plus de personnes travaillent plus ou moins régulièrement loin de leur « attache professionnelle ». Aux Etats-Unis, plus de 40 % des actifs travailleraient en home office. La tendance est à la hausse. Manager des collaborateurs présents par intermittence ou tout simplement « toujours » loin n’est pas sans poser de questions. Voici quelques conseils pratiques pour éviter les pièges, dépasser les difficultés, garantir un engagement élevé de tous les collaborateurs et pour passer au « Future of work » (FOW).

Téléchargez le panorama des tendances de l'avenir du travail

Bien entendu votre management doit se montrer équitable et égalitaire, vous devez garder le contact et cultiver la transparence. Vous pouvez mettre en place un tchat room et des outils numériques simples et efficaces de reporting et de communication pour abroger virtuellement la distance.

L’engagement et la motivation personnelle sont des forces vitales et fragiles qui dépendent de très nombreux facteurs. Il s’agit de bien comprendre son fonctionnement pour avoir le management adéquat.

 

Les 10 leviers de l'engagement

 

1. Captez les signaux faibles sans distorsion

Il est nécessaire pour vous de garder un maximum de réactivité. Vous devez comprendre dans les moindres détails l’expérience salariés. L’information non déformée est un trésor pour vous. Si vous installez un outil de suivi des signaux faibles, les distances géographiques ne vous poseront plus de difficultés particulières. En captant au fil de l’eau des commentaires de vos collaborateurs et en utilisant un outil d’analyse sémantique comparatif vous pouvez détecter simplement les sujets les plus importants aux yeux de vos collaborateurs, qu’ils soient à l’étage du dessous ou séparés de vous par des milliers de kilomètres.

image-3

En suivant la dégradation progressive d’un facteur, même si elle est faible, vous pouvez anticiper les problèmes avant même qu’ils se soient développés.

2. Montrez-vous à l’écoute

Installez au plus vite un système de feed back au fil de l’eau. Plus qu’être à l’écoute, vous devez questionner tous vos collaborateurs sur leur expérience. Il est important que chacun se sente écouté et sache que son avis compte. En anonymisant les réponses et en les rendant confidentielles vous vous assurez d’avoir des commentaires et des données sincères sans faux semblants.

Si vous pouvez individualiser les questions selon l’expérience de chacun c’est encore mieux. Par exemple pourquoi poser des questions sur la compréhension de la stratégie à untel si le sujet qui le préoccupe en ce moment est plutôt d’ordre matériel ? Il serait plus intéressant et plus empathique de le questionner sur ses conditions de travail pour essayer de précisément identifier ce qui le frustre. Et vice versa : Pourquoi interroger unetelle sur ses conditions de travail si c’est la perte de sens qui la préoccupe ? L’automatisation et l’Intelligence Artificielle vous permettent d’économiser vos forces et de consacrer du temps à vos équipes.

Comparez vos populations pour mieux les comprendre. Existe-t-il des différences entre les régions, entre les métiers, entre des « conditions », entre les générations, etc…

browser-comparer

Tous les collaborateurs sont à écouter avec la même importance. Assurez vous que la solution que vos mettez en place est 100 % responsive et simple à mettre en œuvre. Evitez à tout prix les applications à télécharger qui vous demanderont de la maintenance et des soucis techniques assurés.

3. Soutenez les managers

Les managers sont la clé de voute du management pour les équipes distantes partiellement ou totalement. En effet le home office ou le travail à distance créent de façon inversement proportionnelle le besoin de cadre, d’écoute, de feed back, de sentiment d’être utile à l’organisation. Le manager impacte directement tous ces leviers de l’engagement.

Pour les équipes éloignées il doit redoubler d’attention, de qualité et de temps.

Pour cela il est essentiel de l’aider. Mais imaginez sa peine : comment manager intelligemment des équipes qu’on ne voit pas ? Sur quels critères ? Sur quel diagnostic ? Quelles sont les priorités ?

carte de l’influence du manager sur les 10 leviers de l’engagement-1

En leur permettant d’utiliser un outil intelligent de prise de pouls de leur équipe, vous sortez les managers du brouillard. Ils obtiennent de la data sur toutes les dimensions critiques. La fonctionnalité coaching de Bleexo distille à chaque manager le bon conseil au bon moment selon le diagnostique qui est fait de son équipe. C’est un soutient indispensable quand on sait que le manager impacte directement tous les leviers de l’engagement salariés.

4. Cultivez la culture

La culture d’entreprise est la fondation de votre « unfair advantage » votre Unique Selling Proposition , ce que vos concurrents n’auront jamais. Ni pour leurs produits, ni pour leur marque employeur, ni pour leurs innovations, ni .. ni … Plus fort qu’un brevet ou qu’un rempart marketing, la culture d’entreprise vous porte. C’est votre principal tremplin. Vous devez la cultiver comme une plante fragile et précieuse.

Pas question que vos équipes éloignées en soient écartées. Evidemment leur distance rajoute de la difficulté. Pour cela vous devez l’étudier en interrogeant vos équipes. Il y a en effet un grand fossé entre ce que vous pensez être votre culture et ce que vos collaborateurs ressentent.

valeur et comportement

Qui plus est la culture corporate est une matière vivante : elle évolue dans le temps et s’expérimente différemment selon les lieux, les âges, les métiers. Veillez donc à mettre en place un questionnement en temps réel sur lequel vous pouvez très facilement comparer les populations et capter les signaux faibles.

5. Alignez vos équipes sur la vision

La vision est une arme de guerre pour manager les populations distantes. C’est le meilleur moyen d’aider tout le monde à avancer dans la même direction, à faire de l’autonomie géographique une force et non une faiblesse.

partage de la vision-1

Savoir quel est le sens de mon action, quels sont nos ambitions partagées, quels sont les valeurs qui m’aident à déterminer ce qui est bien ou mal etc, etc… tout cela est capital et trouve réponse dans la vision d’entreprise.

Sans vision partagée, comprise, intégrée, c’est à coup sûr une perte d’énergie, de motivation, d’engagement et sortie du chemin. La vision fixe les sommets à atteindre et les étapes par lesquels passer, tout en laissant à chacun la maîtrise « fine » de sa route.

Nouveau call-to-action