La boîte à outils du néo-manager

Innovation Managériale - Temps de lecture : 8 min.

Un médecin ne peut pas soigner un patient s’il n’a pas posé de diagnostic. C’est la même chose pour vos managers :  pour soigner les « maux » de leur équipe, ils doivent comprendre ce qui ne va pas. Et pour cela, il faut qu’ils aient le bon outil de diagnostic, le bon stéthoscope.

medecin et son diagnostic

Vous devez donc leur fournir les outils innovants et digitaux dont ils ont besoin pour engager leurs équipes, suivre leurs résultats et bien communiquer :

 

Téléchargez la carte d'identité du manager de demain

 

  1. Un outil de suivi en temps réel

Le néo-manager doit pouvoir suivre la « santé » de son équipe en temps réel pour avoir des données qui prennent en compte l’actualité de l’entreprise. Donnez-lui un outil qui lui permette de prendre le pouls de son équipe en permanence, comme un pulse survey.

Pour bien le choisir, veillez à ce qu’il remplisse un certain nombre de ces critères :

- Vos managers doivent pouvoir suivre les résultats de leurs équipes en temps réel. Choisissez un outil qui envoie des enquêtes aux salariés tous les mois, tous les 15 jours ou toutes les semaines.  

- Les enquêtes doivent être envoyées à chacun de vos salariés, pour ne laisser personne à l’écart et être sûr de n’oublier aucun angle mort.

- Votre outil doit prendre en compte tous les leviers de l’engagement.

- La plateforme que vous utilisez doit restituer les résultats des enquêtes de façon simple et efficace : veillez bien à ce chaque manager puisse comprendre les informations essentielles sur ses équipes en un clin d’œil, que l’analyse soit préparée pour lui.

 

  1. Un outil qui donne des données fiables et représentatives.

Chaque manager doit avoir accès à des données fiables et représentatives sur ses équipes. On ne peut pas se contenter de données approximatives pour manager.

Vous devez interroger vos équipes via des enquêtes anonymes et confidentielles. L’idéal est de passer par un tiers de confiance pour s’assurer d’obtenir un feedback franc et sincère. Il est très important que vos salariés sachent qu’ils peuvent répondre en toute confiance à ces enquêtes, sinon vous risquez d’avoir des données biaisées, qui ne seront pas utiles à vos managers.

Assurez-vous également que les résultats de chaque enquête ne soient pas accessibles aux managers en dessous de 5 répondants, pour préserver l’anonymat de vos collaborateurs et que les données restent représentatives de la totalité de l’équipe.

  

  1. Un outil de dialogue avec ses équipes

Glissez une boîte à discussion dans la trousse à outils de vos managers : permettez-leur de répondre aux questions et attentes de leur équipe.

Comment ? Lorsque les salariés répondent aux enquêtes, il faut qu’ils puissent laisser un commentaire. Cela permettra aux managers de mieux comprendre la réponse des salariés. Donner ensuite la possibilité aux managers de répondre à ces commentaires en simple aveugle : le salarié sait qui ils sont, mais eux ne savent pas à qui ils s’adressent.

Les managers pourront ainsi creuser un point plus facilement avec leur équipe et comprendre leurs besoins puisque la parole sera libérée.

 

conversation en simple aveugle

 

  1. Des kits de communication prêts-à-l’emploi

Facilitez la vie de vos managers en leur fournissant des kits de communication prêts-à-l’emploi et qui soient personnalisables en fonction des besoins des équipes et de leur manager.

Par exemple, si un manager veut organiser une réunion axée sur la compréhension de la vision de l’entreprise, il doit avoir à sa disposition le matériel nécessaire pour communiquer à ce sujet.

Le plus : avoir un outil qui permette de générer des rapports PDF simples, faciles à lire et personnalisables.

 

  1. Un outil de segmentation et de benchmarking

Choisissez un outil qui permette de comparer différents types de population et de benchmarker au sein même de votre propre entreprise. Le but est de voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas et que tous vos managers s’entraident pour porter chacun de vos services plus haut. Bien entendu, il ne faut jeter la pierre à personne et que tout le monde reste bienveillant et prêt à aider ses homologues.

 

  1. Un outil de coaching sur mesure qui s’adapte à son actualité

Il peut être difficile pour vos managers de savoir par quoi commencer et comment corriger ce qui ne va pas. Donnez-leur un coup de main en leur offrant un outil de coaching adapté à chacun d’entre eux, qui s’adapte à l’actualité de leur équipe. Le but est d’avoir un outil qui donne le bon conseil au bon manager et au bon moment.

Si vos managers veulent entreprendre leurs propres actions, proposez-leur un outil qui leur offre la possibilité de créer des actions personnalisées.

L’astuce : Essayez de choisir un outil qui permette aux managers de suivre le ROI de leurs actions et d’utiliser un système de rappel pour leur rafraîchir la mémoire lorsqu’ils sont trop pris dans leur quotidien et oublient de réaliser les conseils qu’on leur a donné. Cela les encouragera à poursuivre leurs bonnes actions et ça sera plus motivant pour eux.

 

Bien entendu, vous vous en doutez, l’idéal est d’avoir une seule et unique plateforme qui regroupe l’intégralité de ces outils au même endroit.

 

Nouveau call-to-action