Les 4 erreurs à éviter lors de l’intégration de nouveaux salariés

Blog > Intégration - Temps de lecture : 3 min.

Intégrer un nouveau collaborateur représente un enjeu majeur pour le manager et pour l’entreprise. En effet, plus l’intégration sera réussie, plus le collaborateur développera un sentiment d’appartenance à son équipe et sera engagé dans son travail.

 

Téléchargez l'e-book des 4 modèles d'intégration inspirants


Mais alors, quelles sont les erreurs à éviter afin que le parcours d’intégration soit le plus efficace possible ?

 

Erreur n°1 du parcours d’intégration : ne pas avoir préparé les formalités administratives

Véritable gage de sérieux de la part de l’entreprise, il est préférable que vous puissiez remettre le contrat de travail et tous autres documents nécessaires à votre nouveau collaborateur dès son premier jour.

 Préparez-vous aux processus d’intégration de demain !

 

Erreur n°2 du parcours d’intégration : Ne pas voir préparé l’environnement de travail 

Un espace de travail prêt à accueillir le nouveau coéquipier ainsi que tous les moyens dont il aura besoin mis à sa disposition sont le signe que vous, son manager, avez bien anticipé et organisé son arrivée.

 

Erreur n°3 du parcours d’intégration : Ne pas présenter l’équipe en place

Au-delà de vous, il est nécessaire que le nouveau salarié s’adapte à l’équipe en place et s’y intègre le plus rapidement possible. Un accueil collectif ou un moment d’échange pendant les pauses est donc à privilégier pour rapidement briser la glace et créer un élan collectif.

 

Erreur n°4 du parcours d’intégration : Ne pas donner de feedback

Les premiers jours, voire les premières semaines, permettent de s’adapter à ce nouvel environnement. Donner un feedback constructif à votre nouveau collaborateur lui permettra de corriger ou d’améliorer certains points et ainsi, de gagner en efficacité.

 

Nouveau call-to-action