Les 8 étapes du changement en entreprise

Blog > Conduite du changement - Temps de lecture : 7 min.

Professeur de la Harvard Business School, John P. Kotter a élaboré une démarche en 8 étapes pour aider les entreprises à conduire un changement. Revenons en détails sur chacune d’entre elles.

 

Téléchargez l'outil sur les acteurs du changement en entreprise

 

1. Créer un sentiment d’urgence

Pour réussir un projet ou un changement, il est important d’en démontrer la nécessité. Le moyen le plus efficace est de déclencher un besoin auquel votre projet répondra en créant un sentiment d’urgence chez l’ensemble de vos collaborateurs. Exposez les risques pris par l’entreprise en ne changeant pas son mode de fonctionnement. Pour ce faire, appuyez-vous sur :

  • Un audit interne et un benchmark
  • Les résultats attendus d’un changement
  • Les nouvelles normes impulsées par la concurrence et leurs enjeux

 

2. Former une coalition

Pour légitimer le changement et inciter les collaborateurs à y adhérer, il est important que le groupe projet soit constitué d’acteurs disposant de crédibilité, de leadership et de légitimité dans l’entreprise. Le top management doit également soutenir la conduite du changement induite par ce projet. Pour plus d’impact, appuyez-vous sur :

  • Des acteurs dont l’expertise est reconnue pour intervenir dans le projet
  • Une gouvernance forte
  • L’intelligence collective

 

3. Développer une vision

Comme le disent les professeurs de management, David Autissier et Jean-Michel Moutot, « Le changement c’est perdre un existant connu pour un avenir justifié par un progrès ». Cet avenir peut être source d’inquiétudes, c’est pourquoi il convient de définir une vision réaliste montrant le chemin à suivre. Pour réduire les inquiétudes, appuyez-vous sur :

  • Des objectifs SMART (Simples, Mesurables, Atteignables, Réalisables, limités dans le Temps) à court et moyen termes
  • Une vision claire des résultats attendus
  • Les évolutions à venir

 

4. Communiquer la vision

Maintenant que vous avez une vision claire de l’avenir, il convient de la communiquer à vos collaborateurs. Partagez l’ambition qui vous pousse à mettre en place ce changement et expliquez la manière dont vous envisagez l’entreprise à la suite de celui-ci.

Pour être impactant, appuyez-vous sur :

  • Un plan de communication multicanal
  • La sensibilisation des collaborateurs à la conduite du changement
  • Le groupe projet afin qu’il montre la marche à suivre

 


les 8 étapes du changement

5. Inciter à l’action

Une fois le changement mis en route, incitez l’ensemble des collaborateurs à agir. Pour ce faire, encouragez et mettez en marche les initiatives. Dans cette étape, il est également primordial de lever les obstacles les plus importants et de mobiliser l’ensemble des collaborateurs afin de faire évoluer la structure. Pour une mise en action organisée, appuyez-vous sur :

  • La formation des collaborateurs en vue de leur donner une place lors de la mise en route du projet et de les valoriser
  • L’implication des collaborateurs dans la campagne de communication
  • Des échanges réguliers avec des managers hostiles au changement

 

6. Démontrer les résultats à court terme

Grâce aux objectifs à court terme que vous aurez défini dans l’étape de la vision, vous serez apte à identifier les victoires intermédiaires pour encourager et valoriser vos collaborateurs. Ainsi, vous prouverez les effets positifs du changement entrepris et serez apte à répondre à toute forme de remise en question ou de découragement. Pour bien partager les résultats à court terme, appuyez-vous sur :

  • Une présentation générale des premiers résultats devant l’ensemble des collaborateurs impactés par la conduite du changement en question
  • Une communication en continu via des newsletters dédiées
  • Des événements internes pour souligner les succès

 

7. Bâtir sur les premiers résultats pour accélérer
Les premiers résultats permettent d’accélérer le changement, voire de le mettre en œuvre dans toute l’entreprise. Lorsque l’on étend le changement, de nouveaux obstacles peuvent subvenir, c’est pourquoi il est important de maintenir les efforts fournis afin d’entretenir et de soutenir la dynamique de changement. Pour réussir cette phase, nous vous conseillons de vous appuyer sur :

  • Des processus simples en vue d’atteindre rapidement les premiers objectifs
  • Les bonnes initiatives en interne pour renforcer l’efficacité des actions menées
  • Des « best practices » à appliquer aux projets internes

8. Ancrer les nouvelles pratiques dans la culture d’entreprise

La conduite du changement est une période à durée limitée, au croisement du passé et de l’avenir espéré. Il convient ensuite d’intégrer les nouvelles pratiques dans les processus de l’organisation afin que tous bénéficient des effets positifs du changement. Pour ancrer les nouvelles pratiques, appuyez-vous sur :

  • Un baromètre salarial afin de savoir la façon dont le changement a été accueilli par les équipes
  • La continuité managériale
  • L’intégration de la notion de conduite du changement dans l’onboarding de nouveaux collaborateurs

 Nouveau call-to-action