Comment impliquer les managers dans la plateforme d’engagement ?

Blog > Engagement - Temps de lecture : 9 min.

Vous utilisez déjà une plateforme et vous souhaitez engager davantage les managers dans le process car vous avez compris qu’ils étaient des parties prenantes de l’entreprise ?          On vous explique la marche à suivre. 

Les managers sont au cœur d’une mise en abîme : ils sont à la fois objets et sujets. Sans eux la plateforme ne peut pas « prendre » mais ils sont aussi les premiers bénéficiaires des avantages apportés par un tel outil.

Téléchargez votre outil de planification : lancement d'un baromètre d'engagement

 

Nous avons mené une étude approfondie auprès de nos clients pour identifier leurs meilleures pratiques. Voici nos conseils. 

1. Donnez le sens

C’est une évidence, mais il est bon de le rappeler : il est essentiel que vous preniez le temps d’expliquer votre démarche à vos managers. Ecoutez ce qu’ils ont à vous dire, prenez leur point de vue en considération. Détaillez ce qui vous a mené à l’utilisation de la plateforme, quelles problématiques avaient été détectées, ce que vous en attendez, ce qu’elle devrait leur apporter, ce que les salariés y gagneront.Le principal est de le relier à votre vision d’entreprise et en particulier à chacune des étapes : Comment la plateforme soutient la Vocation, comment la plateforme permettra d’attendre l’ambition, comment la plateforme nourrit les valeurs et facilite les bons comportements managériaux, et enfin ce que la plateforme apportera à la stratégie et à la réalisation des plans d’action.

 

6 étapes de la vision-1

2. Faites la différence entre enquête annuelle et pulse survey

Passer d’un baromètre annuel à une enquête en temps réel peut freiner certains de vos collaborateurs, comme nous avons pu l’observer dans certaines structures. Pour impliquer vos managers dans le processus, il est important de leur expliquer la différence entre une enquête annuelle et une enquête à fréquence élevée. Encore une fois, mettez-vous à leur place et adoptez leur point de vue. Vous entendrez certainement des verbatims comme « Ça va nous faire 52 fois plus de travail » ou encore « Je ne pourrai jamais mettre en œuvre de nouvelles actions chaque semaine ! ». Vous pourrez alors leur répondre : « « A grandes enquêtes grandes attentes… A mini enquêtes, mini attentes ».

 

grande mesure vs petit mesure

 

Complétez votre réponse en disant que le temps de réponse à une enquête annuelle est en moyenne de 90 minutes contre 1 minute pour un pulse survey envoyé chaque semaine. Or il existe une forte corrélation entre le temps de réponse et l’attente d’actions attendues : plus vos collaborateurs mettent de temps à répondre, plus ils ont de grandes attentes, plus vos managers ont la pression.

3. Utilisez la plateforme pour alimenter un échange au long court

Il faut bien comprendre que les résultats de la plateforme sont là pour alimenter une discussion au long court. Vous pouvez par exemple commencer un dialogue avec votre collaborateur en disant « J’ai vu cette semaine sur Bleexo que ». Notre plateforme vous permet de connaître quelles sont vos priorités et de mieux cerner les attentes de vos collaborateurs, à vous de compléter cette démarche en entamant le dialogue avec eux.

4. Donnez des solutions aux problématiques mises en avant

Si vous appuyez là où ça fait mal sans donner les remèdes appropriés, il y a fort à parier que vos managers fuient. Assurez-vous que la plateforme que vous utilisez donne des solutions concrètes simples et efficaces à chaque utilisateur manager. Par exemple chez Bleexo, chaque manager reçoit des conseils individualisés. Cet accompagnement est conçu par des coachs certifiés très expérimentés.

5. Rendez les résultats faciles à comprendre

Assurez-vous que la plateforme fournisse une analyse claire, simple et facile à comprendre. Chacun de vos managers doit avoir une vision claire de la situation en moins de 30 secondes lorsqu’il se connecte à son espace.

Veillez également à ce que la plateforme propose plusieurs niveaux de lecture, pour s’adapter à la disponibilité et au rythme de chacun. Les data ne suffisent pas. Ce sont les analyses qui sont utiles. Elles doivent donner des priorités d’actions, apporter du sens aux chiffres, permettre de suivre des évolutions, etc. La plateforme doit faire parler les datas et non vous les restituer sans analyse.

6. Apprenez à regarder les résultats avec distance

Il est essentiel d’aborder les résultats de votre plateforme d’engagement avec un certain recul. Nos collègues anglophones parlent d’egoless. Le principe ? Mettre de côté son égo pour ne pas prendre les choses trop à cœur. Tout en étant réceptif aux notes et commentaires de vos collaborateurs, veillez à ne pas prendre les résultats pour vous : vos collaborateurs ne jugent pas votre personne, ils émettent des commentaires sur certains comportements, certaines habitudes et veulent en réalité vous aider à progresser et à faire progresser l’équipe.

7. Assurez transparence et partage

Lorsque vous commencez à utiliser votre plateforme, veillez dès le début à être transparent et à échanger avec vos collaborateurs. Vous connaissez la fenêtre de Johari ? Le principe est simple. Il existe 4 zones dans ce modèle : la zone aveugle, la zone inconnue, la zone cachée et la zone publique. 

  • La zone aveugle  : Elle est connue des autres mais pas de vous. Elle représente tout ce que vos collaborateurs savent mais que vous ne savez pas. 
  • La zone cachée : Elle est connue uniquement par vous. 
  • La zone inconnue : Elle est inconnue de vous et des autres. 
  • La zone publique : Elle représente toute l'information que vous partagez librement autour de vous. Elle est connue par vous et par les autres. 

En utilisant une plateforme de l'engagement, vous parviendrez petit à petit à réduire les zones aveugle, cachée et inconnue pour faire de la place à la zone publique. La plateforme doit en effet vous faire prendre conscience qu'il est fondamental de communiquer et d'agir en toute transparence. 

Le plus ? Choisissez une plateforme qui prévoit des kits de communication et qui puissent générer des rapports pour faciliter la communication et gagner en transparence. 

 

Zone publique (1)

8. Arrêtez de manager à l’aveugle

Grâce à votre plateforme de l’engagement, vous allez pouvoir avoir davantage d’informations sur vos collaborateurs et sur leurs perceptions. L’intelligence artificielle va vous permettre de dissiper le brouillard et de vérifier les intuitions. Prenez donc la plateforme comme un cadeau: c’est une aide considérable, un outil managérial qui vous permet de vous appuyer sur des données tangibles et objectives et non plus sur des bruits de couloir.

9. Partagez vos expériences

Choisir d’utiliser une plateforme de l’engagement, c’est aussi l’occasion de partager ses expériences. Grâce à elle, vous verrez que vos collaborateurs auront davantage envie de discuter et de partager avec vous. Une première étape peut être de discuter de vos différentes expériences concernant l’utilisation de la plateforme : Comment les autres l’utilisent ? Quelles questions leur a plu ? Quelles questions ont-ils envie d’ajouter ? Vous verrez que les langues se délieront très vite et que cela vous permettra d’engager de nouvelles conversations avec vos équipes. 

 

Nouveau call-to-action