Comprendre la conduite du changement en entreprise

Blog > Conduite du changement - Temps de lecture : 6 min.

La conduite du changement en entreprise correspond au déploiement opérationnel d’un projet. Comme son nom l’indique, elle implique un changement, c’est-à-dire, le passage d’un passé acquis et connu à un futur promis.

 

Téléchargez le livre blanc de la conduite du changement

 

Afin que la transition se déroule le mieux possible, comprenons ensemble ce qu’est un projet et ce qu’implique la conduite du changement.

 

1. Qu’est-ce qu’un projet ?

Un projet, tel que défini dans le Dictionnaire du management de projet est « un ensemble d’actions à réaliser pour satisfaire un objectif défini, dans le cadre d’une mission précise et pour la réalisation desquelles on a identité non seulement un début, mais aussi une fin ».

conduite du changement construire un projet

2. Qu'est-ce-que la conduite du changement ?

La conduite du changement a pour objectif de faciliter l’acceptation des changements par les collaborateurs. Il s’agit de soutenir les nouveaux projets et d’en minimiser les risques de rejet.

Dans l’entreprise, la conduite du changement vise à anticiper les objections et à mettre en œuvre le projet dans les meilleures conditions possibles.

Il existe 4 changements possibles dans l’environnement professionnel :

  • Le changement construit : évolution naturelle de la stratégie de l’entreprise, il est progressif et incite les collaborateurs au volontariat.
  • Le changement adaptatif : transformation des pratiques et de l’organisation pour en optimiser l’efficacité, il est rapide et sollicite les bonnes volontés des collaborateurs.
  • Le changement prescrit : réponse à des contraintes de l’environnement réglementaire, technologique, concurrentiel, etc. Il est progressif et ne nécessite pas l’avis des collaborateurs.
  • Le changement de crise : solutions à la suite de dysfonctionnements, il est brutal et subi par les équipes.

Ces changements, en fonction de leur durée (progressive ou brutale) et de la manière dont ils sont mis en œuvre (volontariat ou obligation), ont un impact sur les équipes. Si faire évoluer les compétences et les méthodes se révèle accessible, faire évoluer les rôles ou les valeurs est très complexe.

 

 3. Pourquoi accompagner le changement en entreprise ?

Le changement en entreprise pour donner naissance à des résistances. Deux aspects sont à prendre en compte : le technique et l’humain. Les résistances peuvent amener l’entreprise à se questionner sur l’idée même d’un changement et sur sa capacité à le réussir.

 

Accompagner le changement c’est anticiper toutes les résistances et impacts qui pourraient apparaitre face au déploiement d’un nouveau projet :

pourquoi accompagner le changement

  • Aspects techniques :

Le changement en entreprise doit prendre en compte : les évolutions des modes de management, le contexte concurrentiel, l’évolution des outils, les modifications de réglementation et la digitalisation des entreprises.

 

  • Aspects humains :

Un changement peut causer plusieurs inquiétudes chez les collaborateurs : peur de l’inconnu, peur de perte de pouvoir, peut de perte de savoir-faire, peur de ne pas y arriver, peur de voir les habitudes changer.

 

Selon la Harvard Business Review, seulement 10% des entreprises arrivent à manager le changement. De plus, un mauvais accompagnement est la principale cause d’échec.

Accompagner le changement c’est mettre toutes les chances de votre côté pour que celui-ci soit un succès. Pour conclure à un succès technique il convient d’accorder du temps à la conception, au développement et à la livraison du projet. Concernant l’aspect humain, les facteurs de succès sont l’incitation à l’acceptation, l’adoption et l’utilisation du projet.

 

Nouveau call-to-action