4 dimensions de la QVT pour améliorer l'expérience collaborateur

Les 4 dimensions de la QVT pour améliorer l’expérience collaborateur

Blog > Expérience Collaborateur - Temps de lecture : 4 min.

60 % des salariés se sentent plus motivés et engagés au travail quand l’entreprise prend en considération le bien-être physique et mental. La Qualité de Vie au Travail (QVT) est inhérente à l’expérience collaborateur et 62% des membres de la fonction RH considèrent l’expérience collaborateur comme une démarche stratégique et essentielle pour soutenir la croissance de l’entreprise.

 

Téléchargez notre livre blanc pour tout savoir sur l'expérience collaborateur

 

D’ailleurs, face à la pénurie de talents, aux difficultés de recrutement et aux problématiques de rétention des talents, les PME et ETI l’intègrent désormais au top de leurs priorités. Elle permet de générer des expériences positives, des “moments précieux” pour générer de nombreux bénéfices sur l’engagement et la croissance, tout au long du cycle de vie du salarié. Découvrons ensemble les quatre dimensions de la QVT à suivre et à mesurer pour améliorer l’expérience collaborateur.

 

Expérience collaborateur : 4 dimensions de la QVT

La dimension sociale de la QVT

Pour s’estimer satisfaits au travail, les relations de travail ressortent comme essentielles auprès des salariés (à 97%). Des salariés épanouis à travers des relations professionnelles saines et positives développent leur potentiel de créativité et d’innovation. Confiants et sereins dans leur travail, ils sont également plus productifs et performants.

La dimension environnementale de la QVT

Un cadre de travail optimal (lumière naturelle, ergonomie du poste de travail, salles de réunions, etc.) ne nécessite pas de budget excentrique et favorise la satisfaction, l’engagement et ainsi la rétention des salariés. Ce critère est de plus en plus important, dans un contexte où les normes de travail ont évolué et où les salariés, qui ont connu des périodes de confinement, ont un rapport différent à leur environnement professionnel.

La dimension professionnelle de la QVT

Proposer des missions qui ont du sens pour le salarié, avec des projets challengeant, un niveau de confiance et d’autonomie suffisants est la recette gagnante pour satisfaire vos salariés, juniors ou seniors. L’autonomie suit ainsi un cycle selon Katherine Symor, et permet au collaborateur de trouver sa place.

La dimension financière de la QVT dans le cycle de vie salarié

Aligner les taux de rémunération sur celles du marché et éviter des écarts de salaires non justifiés en interne favorisent la motivation et la fierté d’appartenance à l’entreprise. Les bruits de couloir vont vite et des insatisfactions sur ce sujet peuvent devenir de véritables problèmes entraînant une chute de l’engagement.

 

Livre Blanc - Ebook : Transformer l'expérience collaborateur pour soutenir la performance