5 conseils pour renforcer l'expérience collaborateur

5 conseils pour renforcer l'expérience collaborateur

Blog > Expérience Collaborateur - Temps de lecture : 7 min.

La pandémie du Covid 19 a entraîné des bouleversements dans les rapports et les relations au travail, en particulier avec l’instauration du télétravail et des modes de travail hybride. L’expérience collaborateur est devenue un axe prioritaire pour faire évoluer les pratiques managériales, faire adhérer les collaborateurs à la culture de l’entreprise et soutenir leur transformation. Avant de découvrir cinq conseils clés pour renforcer l’expérience collaborateur, rappelons-nous ensemble de sa définition.

L’expérience collaborateur, qu’est-ce que c’est ?

L’expérience collaborateur est l’ensemble des interactions et expériences vécues par un collaborateur dans le cadre de son activité professionnelle. Cet ensemble inclut également les sentiments et les émotions qu’il ressent à travers ses relations de travail et sa vie dans l’entreprise, en dehors du cadre stricto sensu de ses missions. Cette notion impacte autant la Qualité de Vie au Travail du collaborateur que son engagement envers l’entreprise.

Également, elle impacte directement la marque-employeur : ce qui se passe à l’intérieur de l’entreprise se reflète aussi à l’extérieur via son image et sa réputation.

Et maintenant, place aux cinq conseils clés pour renforcer l’expérience collaborateur ! 

1. L’onboarding, processus clé de l’expérience collaborateur

20% des collaborateurs qui rejoignent une entreprise envisagent déjà de la quitter dès leur prise de poste. Pour éviter cet échec, les RH doivent considérer l’onboarding comme un processus capital pour réussir à intégrer, engager et fidéliser les nouveaux collaborateurs. L’onboarding, c’est bien plus qu’un pot d’accueil et chaque étape qui constitue ce processus doit être suivi et soigné.

 

L'onboarding d'un collaborateur en 6 grandes étapes

2. Proposer une expérience numérique en phase avec les usages des Millenials

Pour fidéliser les Millenials, les usages logiciels liés à leur poste de travail doivent être en phase avec les usages logiciels auxquels ils ont recours dans leur vie courante. 65% des Millenials estiment que les méthodes de travail traditionnelles les empêchent de développer leur potentiel. Les outils doivent donc être adaptés aux nouvelles générations qui les manipulent sous peine de baisse de leur productivité mais aussi de leur engagement, d’autant que d’ici 2025, les Millenials représenteront 75% de la population active dans le monde.

3. Repenser l’environnement de travail pour favoriser bien-être et performance

Selon une enquête réalisée par TNS SOFRES, les salariés Français déclarent que l’environnement de travail influe sur leur moral à 89 % et leur motivation à 91%. Offrir un espace de travail de qualité à ses équipes est un besoin inhérent à la performance et à la prévention des risques psychosociaux. Le cadre de travail, ce n’est pas seulement des espaces de travail ou du matériel ergonomique adéquat, c’est aussi une atmosphère et un environnement sains dans lesquels les collaborateurs peuvent pleinement être productifs.

4. Développer un management bienveillant, dynamique et proactif

La “symétrie des attentions” soutient le principe que la qualité de la relation client est symétrique à celle de la relation avec les collaborateurs. Pour les managers, le défi à relever est celui de l’exemplarité et du mimétisme : grâce à un management bienveillant, proactif et dynamique, les collaborateurs reproduisent des comportements similaires avec les clients. L’adoption d’une culture managériale collaborative, transparente et participative n’est pas uniquement bénéfique pour les collaborateurs, elle l’est aussi pour l’entreprise. Il en résulte des prises de décision plus rapides et plus efficaces, une meilleure communication entre les équipes, un environnement de travail plus dynamique etc.

La symétrie des attentions : collaborateurs - managers - clients

5. Soigner sa culture d’entreprise

Soigner la culture d’entreprise permet de créer des actions cohérentes pour améliorer l’expérience collaborateur. 60 % des (D)RH estiment que l’expérience collaborateur est stratégique à long terme et susceptible de renforcer l’efficacité de leur entreprise à court terme. La culture d’entreprise permet de donner du sens au travail et de renforcer les liens entre les collaborateurs. Chaque culture d’entreprise est unique tout comme les individus qui la composent. Elle permet de construire l’identité collective et de fédérer les équipes autour de valeurs communes pour se différencier des concurrents. La culture d’entreprise est le garant de la cohésion et de la motivation des équipes.