Comment maintenir l'engagement des collaborateurs en télétravail ?

Télétravail : Comment maintenir l’engagement des collaborateurs en entreprise ?

Blog > Télétravail

Le télétravail s’est imposé comme une pratique commune et durable. S’il revêt de nombreux avantages à la fois pour les équipes et l’entreprise, il comporte toutefois des risques si sa mise en place n’est pas suivie de près et adaptée précisément au contexte, notamment celui de perdre l’engagement de ses collaborateurs.

 

Téléchargez notre check-list des 10 bonnes pratiques du télétravail

 

L’engagement collaborateur est un des piliers du bon fonctionnement d’une entreprise, dans la mesure où il souligne le degré d’implication d’un salarié pour atteindre ses objectifs et faire progresser l’entreprise sans se cantonner à exécuter les missions confiées par son poste. Un collaborateur engagé a le sentiment de faire partie d’une organisation, d’être important, et de contribuer à un projet commun tout en s’inscrivant dans les valeurs et la culture de son entreprise.

 

Le télétravail oblige donc ces dernières à repenser l’engagement collaborateur : outils digitaux, adaptation du management, il faut se saisir du télétravail pour rendre l’expérience salarié positive et non subie tout en apportant des bénéfices à l’entreprise. Ne pas tenir compte de ses employés, c’est le risque de faire baisser leur motivation et de perdre de précieux talents.

 

CARD CONSIDERATE

Prendre le pouls régulièrement

Replacez vos collaborateurs au centre

Pour repenser la relation avec vos équipes, il est possible de vous appuyer sur des outils comme les enquêtes collaborateurs, qui vous permet de maintenir le lien, de prendre le pouls régulièrement et de récolter des retours. Pourquoi mettre en place des enquêtes ?

  • Pour suivre l’engagement de vos équipes

  • Pour déterminer les besoins et les attentes des collaborateurs

  • Pour identifier ses forces et ses faiblesses que ce soit en tant que RH, dirigeant ou manager

  • Pour permettre à vos salariés de se sentir pris en considération

  • Pour donner la parole à toutes vos équipes, qu’elles soient en présentiel ou à distance

C’est vous qui impulsez la bonne dynamique de travail, il est donc important de faire de votre rôle un rôle de confiance, vers qui vos collaborateurs peuvent se tourner ou exprimer leurs ressentis face aux nouvelles organisations de travail.

C’est par exemple ce que permet l’outil Pulse de Bleexo : 100% personnalisable, les enquêtes Pulse permettent d’améliorer l’expérience salarié et l’efficacité en ayant des remontées régulières des collaborateurs qui favorisent la mise en place d’actions pour agir et le suivi de ces indicateurs enquête après enquête.

 

Pulse - plan

Le manager : un rôle clé

Il est forcément plus difficile pour le manager de gérer des équipes à distance que lorsqu’elles sont présentes dans les locaux. 43% des managers estiment que le travail à distance a compliqué leur posture et pour la plupart des salariés, la crise sanitaire a renforcé ce rôle stratégique. En effet, les conséquences d’une mauvaise gestion managériale pèsent aussi bien sur les équipes que sur l’entreprise. Le manager doit ainsi être d’autant plus présent et accessible, même (et surtout) à distance afin de piloter la dimension humaine du travail, devenue plus que jamais essentielle.

La collaboration à distance demande quelques ajustements pour mieux fonctionner, notamment de faire des points plus réguliers avec vos collaborateurs pour éviter qu’ils ne se sentent isolés ou se replient sur eux-mêmes. Prêtez donc attention à recueillir leurs besoins et ressentis dès que nécessaire, par exemple en termes de réalisation des missions demandées, d’organisation de leur temps de travail ou de précisions sur un projet d’équipe.

Ce que l’on peut appeler « télémanagement » implique d’intégrer de façon plus simple et plus claire ce que collaborateurs et managers doivent produire ensemble pour l’entreprise : en laissant place au leadership de proximité et à l’empathie, vous pourrez renforcer la confiance de vos équipes. Aller vers un management horizontal permet d’éviter l’entreprise à deux vitesses et de creuser l’écart entre vos salariés à distance et ceux en présentiel.

Maintenir le lien

Renforcez la cohésion d’équipe

Le travail en équipe représente un espace psychosocial et relationnel qui peut se révéler être un levier déterminant pour l’engagement collaborateur et la qualité de vie au travail. Lien social, sentiment d’appartenance… autant d’éléments importants pour l’expérience salarié et l’engagement. S’il existe toujours des moyens de motiver un collaborateur, miser sur son engagement relève d’une véritable association entre ce dernier, l’équipe en général, les managers, DRH, la direction, en bref : l’entreprise toute entière.

Il n’est pas forcément nécessaire de travailler sur site pour être plus engagé et motivé au travail : grâce à de bonnes stratégies de communication, de collaboration et de cohésion, il est possible de maintenir les équipes rassemblées autour des valeurs de l’entreprise. Vous pouvez par exemple créer des groupes de discussions, des pauses café ou déjeuner virtuels, des réunions hebdomadaires en visio pour pouvoir se parler directement, des points en tête-à-tête, des sessions de team building… En bref, privilégiez l’humain au sein de vos équipes : un collaborateur heureux est un collaborateur plus engagé et productif.

Digitalisez la communication

Il est donc essentiel de garantir la communication et le partage de l’information. Bon nombre de solutions digitales se sont ainsi démocratisées pour faciliter les échanges : digitaliser est le maître-mot. Veillez donc à ce que vos collaborateurs soient équipés et familiarisés, tout en restant vigilant au risque d’hyperconnexion.

Une des premières étapes à mettre en place pourrait ainsi consister à mettre en place un canal de communication simple et efficace, qui permette à chacun de vos collaborateurs de recevoir des réponses que ce soit de leurs collègues, des managers ou des équipes de direction. De nombreux outils sont à votre disposition, entre WhatsApp, Zoom, Teams ou encore Slack. Il faut que ce moyen de communication soit accessible et que chacun se sente de l’utiliser pour venir aux nouvelles : les outils de communication permettent un flux de conversation ouvert et ainsi, une communication maîtrisée.

Mettre en place un plan d’action et s’y tenir

C’est à vous, manager et DRH, d’anticiper et de prendre des mesures de prévention pour maintenir le lien dans vos équipes en adaptant votre communication, votre manière de manager et de créer des interactions.

Identifier les faiblesses


Avant de pouvoir identifier les éventuelles faiblesses de vos équipes, il faut d’abord être en mesure de les reconnaître. Les principaux risques liés au télétravail sont liés aux risques psychosociaux, c’est-à-dire isolement psychologique, dévalorisation de la communication, culture du résultat et plus de la collaboration, déséquilibre vie professionnelle/vie personnelle. Il est donc important de poser des limites, et d’informer ses collaborateurs des bonnes pratiques que l’entreprise tient à instaurer dans le cadre du télétravail, en faisant de la prévention.

La prévention ne suffit pas à éliminer les risques ainsi que les faiblesses induites par les nouveaux modes de travail, d’où l’importance de savoir également les repérer lorsqu’ils sont déjà présents afin de pouvoir travailler sur les problématiques et les réduire voire les éliminer.

Mettre en place des enquêtes telles que Pulse vous permettent de pouvoir facilement identifier les faiblesses ressenties par vos équipes. Grâce aux questions que vous posez à vos collaborateurs et l’analyse des commentaires laissés anonymement par ces derniers, il est facile de repérer les problématiques et les attentes rencontrées, et de travailler ensemble pour trouver une solution.

Agir

Il est donc primordial de mettre en place une véritable politique de télétravail, accompagnée d’une démarche d’amélioration à la fois de QVT et d’engagement. La prise de pouls avec Pulse vous donne accès à de nombreuses data, ce qui vous permet une fois analysées et comprises, de mettre en place un plan d’action.

Voici donc quelques étapes essentielles que vous adopter pour agir contre ces risques et permettre un meilleur engagement de vos collaborateurs :

  • Bienveillance et relationnel : faites attention à vos équipes, reconnaissez les efforts, les qualités, les réussites de chacun autant que leur performance en tant que telle.

  • Autonomie et confiance : laissez tomber le micro-management ainsi que le « command and control » au profit d’un management horizontal qui favorise le feedback continu.

  • Transparence et défis : Faites en sorte que l’information soit claire, toujours accessible et que les défis que doivent relever vos collaborateurs soient motivants, qu’ils puissent se les approprier et en faire une réussite à la fois personnelle et collective.

  • Ambition individuelle et collective : donnez du sens aux missions de chacune de vos équipes, présentiel ou distanciel, en encourageant les objectifs collectifs toujours dans le sens d’un objectif commun.

 

La check list des bonnes pratiques du télétravail